Le gouvernement témoigne sa solidarité aux victimes du drame de Louho (Porto-Novo)

10-06-2017 à 12:06:00

Porto-Novo, 06 Oct. (ABP)- Une délégation gouvernementale composée des ministres Joseph Djogbénou de la justice et Sacca Lafia de l’intérieur, qui s’est rendue ce vendredi au chevet des victimes du drame de Louho (Porto-Novo) survenu mercredi dernier et ayant fait un mort, deux blessés graves et des sinistrés, a fait part de la sollicitude et la solidarité de l’exécutif tout en assurant que justice sera rendue.

« Nous sommes venus ici faire le constat. Nous sommes venus témoigner aux victimes la solidarité du gouvernement »,  a déclaré le Garde des sceaux avant de poursuivre: « C’est un drame qui ne finira pas d’interroger. Nous avons connu des drames de cette nature, pour autant que nous n’avons pas apporté des réponses essentielles, ces drames surviendrons toujours ». 

Il a promis que les ministères de la  justice et de l’intérieur ainsi que l’Etat dans son ensemble  vont assumer leurs  parts de responsabilité.

Les deux membres du gouvernement ont ensuite fait le tour des concessions dévastées par les flammes lors de l’incendie provoquée par l’accident, du camion à l’origine du désastre et des habitations brûlées.

Le ministère de l’intérieur, a fait savoir le ministre Sacca Lafia, apportera  également son assistance aux victimes à travers l’Agence nationale de protection civile (ANPC). «En cas de catastrophe, l’Etat doit marquer sa solidarité, on va leur apporter les besoins alimentaires immédiats, on va leur apporter quelques concours pour leur permettre de reconstruire leur maison. L’auteur du drame certainement aura sa part à faire », a-t-il aussi assuré.

La  délégation gouvernementale n’a pas manqué de saluer les efforts du centre de secours des Sapeurs-pompiers de  Porto-Novo et des jeunes du quartier Louho qui ont permis d’éviter le pire. Le ministre de la justice, s’adressant enfin aux victimes, a rassuré de ce que le gouvernement dans cette affaire jouera sa partition afin que les auteurs répondent devant la justice de leurs actes.

Rappelons qu’un accident d’un camion transportant de l’essence de contrebande lourdement chargé survenu dans la nuit du mardi au mercredi à Louho dans le cinquième arrondissement de la ville de Porto-Novo, a occasionné un mort calciné, des blessés et d’importants dégâts matériels.


ABP/MS/DKJ