Mondial « Russie 2018 » : historique qualification du Panama, élimination des États-Unis

La bataille footballistique pour obtenir le passeport de la Coupe du Monde de la FIFA « Russie 2018 » a servi à nouveau du spectacle aux férus de football de la Zone Amérique du Nord-Centrale et des Caraïbes. Et la consternation pour l’équipe américaine battue 1-2 par leTrinité-et-Tobago, petit poussé du groupe de six. Un résultat synonyme d’élimination, alors que la dernière absence des USA remonte à 1986.

Il aura fallu attendre la toute dernière minute de jeu pour être enfin fixé sur le sort des trois Nations encore en course. Les rencontres étant programmées à la même heure, les protagonistes ont vu leur destin changer pratiquement dans les ultimes minutes.

À l’heure du bilan, le Panama, après s’être imposé sur un score de 2-1 face au Costa Rica se positionne en 3ème position et s’offre ainsi une qualification directe pour la première Coupe du Monde de la FIFA de son histoire.

Le Honduras quant à lui, a pu décrocher la 4ème place, synonyme de barragiste intercontinental grâce à sa victoire étriquée (3-2) contre le Mexique, leader de la Zone.

La lanterne rouge des Éliminatoires dans la Zone Amérique du Nord-Centrale et des Caraïbes Trinité-et-Tobago n’a pas voulu couler seul. Il fallait emporter un grand et se sont, les coéquipiers de Clint Dempsey qui ont frais après leur défaite (1-2).

Les États-Unis se retrouvent cinquième et avant-dernier. Ils passent ainsi à la trappe et ne participeront donc pas à leur huitième Coupe du Monde d’affilée.

Il est à noter que les États-Unis ont terminé meilleur attaque avec 17 buts marqués et les américains Christian Pulisic et Clint Dempsey sont les deux meilleurs buteurs au terme des Éliminatoires dans cette Zone avec respectivement 5 et 4 buts marqués au terme de la compétition.